1 an avec Gaïa

Message pour ma louloute. Voilà ce qu’elle m’apporte, ce que je ressens.

Fatiguée mais heureuse après une balade

Un an déjà… Un an de quoi ? Non, pas un an où j’ai commencé le stage Handi’chiens où j’ai rencontré des gens merveilleux. Non, pas un an que j’ai t’as vu ou tenu ta laisse pour la 1ère fois ou encore la remise officielle. Non, ça, ça fait un peu plus d’un an.
Ça fait un an que Rachel t’a confié à moi officiellement, un an qu’on partait de 2 semaines intenses avec Handi’chiens, les stagiaires et leurs accompagnants.

Un an que tu es avec moi, chez moi. Un an que tu rencontrais Mistigris (le chat :p) aujourd’hui parti, vous n’avez jamais réussi à vous apprécier :p Puis, tu as fait la connaissance d’Haribot (chien, teckel) et de Chat-Chat (oui oui c’est un chat 🙂 ). Même si Haribot et toi étiez mutuellement très jaloux envers Juju et moi, maintenant vous l’êtes beaucoup moins et même s’il ne peut toujours pas jouer avec tes jouets (et il ne le pourra surement jamais^^) vous êtes devenu de bons copains 🙂 Bon, avec Chat-Chat, certes tu lui cours plus après en aboyant et elle ne se sauve plus, mais ce n’est pas demain la veille que vous vous câlinerez ! 🙂 Maintenant, Olaf à « pris la place » de Mistigris, un tout petit chaton et en très peu de temps vous vous êtes rapproché, tu le laisses jouer avec ton museau et ta queue, jouer aussi avec TA gamelle d’eau. Quand il dort à moitié et qu’on le met sur toi, tu le réveilles… « en douceur » à ta manière en le léchant. Certes c’est mignon, mais avec la grosseur de ta langue il est trempé ! Et tu es … douce, mais pas assez 😀
Une partie où je vois tes progrès.

Un an que tu m’aides au quotidien. M’aider est un grand mot et vaste. Tu ne m’aides pas qu’à ramasser des objets ou encore ouvrir des portes, ta présence est déjà un plus 😀
Tu n’as pu me voir au « boulot » que 3 mois et demi. Depuis je suis chez moi, à l’appart’ donc à part quelques sorties, tu n’as pu voir de « cas réel » (ce n’est pas en étant devant l’ordi que je vais faire tomber beaucoup de choses^^), mais t’inquiètes ça arrivera et tu m’aides quand même !

Un an que je sors plus souvent et plus longtemps. Et que j’en prends plaisir !! Ça me fait tellement plaisir de te voir heureuse et courir (oui ça arrive quand même régulièrement :p ). Tu cours après… rien ou un bâton ou les canards ! Tu ne les atteins jamais, car tu ne sais pas être discrète, tu te laisses emporter ou simplement, car tu ne veux pas être trop mouillée : les pattes, le bas du ventre, pas plus ! 🙂 Quand tu vas dans l’eau, ou te couches dans une flaque d’eau et que tu nous regardes super heureuse et fière de toi ! Tu aimes aussi venir te secouer près de nous quitte à y retourner dans la seconde :p Et quand tu te mets à creuser ! Là, plus rien ni personne n’existe (même en laisse) et là on a l’impression que rien n’est plus intéressant que ton trou. 🙂
Moi qui ne sortais jamais (pourquoi faire ?), quand je vois qu’il fait beau j’ai envie de sortir avec toi. Même si je préfère ne pas te lâcher quand je suis seule (avec le froid, ma mobilité est réduite) je te vois fière de sortir, trottiner à mes côtés, contente et excitée quand tu reconnais où on va et, quand on rentre, accélérer lorsqu’on s’approche de l’appart’.
Quand la chasse a commencé, j’ai même été déçue et j’ai dû chercher des autres endroits pour te balader et te lâcher. Mais en forêt ce n’est quand même pas pareil pour toi ! Certes ça secoue un peu en fauteuil, mais on en a trouvé avec des chemins largement fréquentables en fauteuil et te voir courir partout, à gauche, à droite c’est tellement drôle et agréable que ça vaut bien quelques secousses !
Alors oui, moi qui ne voulais jamais sortir je sors avec plaisir, moi qui n’a pas le sens de l’orientation, qui me perd facilement, j’ose aller dans des rues où je n’ai jamais été.

Un an que je craque quand je te vois. Quand tu dors, quand tu ronfles, quand tu rêves… Je craque je te trouve très belle et adorable avec tes yeux pleins d’amour et de curiosité, avec tes oreilles relevées au moindre bruit ou mouvements « intéressants » ou même quand tu ne fais rien de spécial. Je suis dingue de toi (faut pas le dire, mais Juju aussi ! 🙂 )

Un an que tu me fais sourire, rire ou que tu me fais mourir de rire ! Pour, parfois, pas grand-chose. Ta manière de jouer, de « creuser » le sol (même à l’appart’, oui oui), d’enrouler TA couverture en boule sous toi pour te coucher dessus (ou la re-embouler plus loin), quand tu te soulèves pour attraper un truc en vole, que tu loupes, en relevant oreilles et babines. Ta façon de faire le chat en te frottant le museau avec ta patte. Quand, fainéante que tu peux être, commence à vouloir te gratter et…puis non tu te recouches on te gratte à ta place et tu es contente et en redemandes ! 🙂 Le petit levage de patte pour dire « vas-y caresse moi stp » et après hop sur le dos ! On peut être proche ou loin de toi, tu sais nous dire quand tu veux des caresses.
Tes grattes-cul ! Comment parler de tes bizarreries qui nous font rire sans parler de ça ! Le tête en bas, les fesses en l’air et hop ! Faut qu’on te gratte les fesses ! et la vas-y que je grogne de bonheur, que j’avance (toujours dans cette position bien sûr) et que j’en redemande et que je tourne et retourne la tête et si, en plus!, on te caresse le museau olalala que ne faisons-nous pas là ! 😀

Alors oui, tu as plusieurs, surnoms.
« Ma belle », car je te trouve magnifique.
« Ma trouillarde » (ou « trouille-trouille » comme dirait maman) oui, car aboyer quand un truc tombe tout seul… Des fois tu en joues aussi. Juju qui sort la pipette et hop toi qui vient te coller à moi 🙂 Tu vas pas me dire que t’as peur de la pipette, ça fait pas mal. Mais ça me touche que tu viennes à moi :p
« Jalouse » si un animal s’approche trop soit tu lui aboies dessus, sois tu te rapproches pour guetter ou encore quand on est sensé se lever et que je traine avec Juju au lit ben toi aussi tu veux tes câlins et/ou jouer 🙂 Ah oui, c’est aussi TA chambre pas toujours contente quand quelqu’un d’autre y rentre :p
« Ma protectrice » alors là si tu ne prouves pas que tu tiens à moi, j’ai rien compris ! Très souvent proche de moi voir collé à moi. Mais alors quand y a une auxiliaire de vie tu regardes tout ce qu’elle me fait, tu campes derrière le fauteuil quand je suis aux WC et si elle a le malheur de fermer la porte et que tu me vois plus … Tu pleures / couines. (Une seule l’a fait, mais qu’une seule fois^^) et la nouvelle kiné ! (à domicile) Autant avec Noémie (mon ex-kiné) tu étais contente de la voir (comme n’importe qui (ou presque) qui vient), mais tu ne la surveillais pas autant que la nouvelle. Tu guettes ses mouvements, tu la regardes, tu poses ta tête proche de la mienne en la regardant et dès que tu trouves le temps trop long (bizarrement ça raccourcit à chaque fois :p) tu montes (tout en douceur !) et t’allonges tout collé à moi et te voilà rassurée. Parfois même, tu poses ta tête sur mon pied et/ou genou et regardes ce qu’elle fait avec l’autre pied/genou ! Jusque là le maximum est de 2 fois avant que tu t’installes pour dormir :p Je trouve ça touchant et très drôle 🙂
Même envers Juju des fois tu te méfies :p
« Ma râleuse professionnelle » tu as ton caractère ma louloute ! Tu grommèles/grognes régulièrement pour montrer ton mécontentement ou pour qu’on se dépêche (des fois tu fais réveil, mais bon…).

Tu as ton caractère c’est certains, mais c’est normal aussi :p Tu fais des bruits de bien être qu’on a appelé « ronronner » tu n’es pas un chat, mais bon :p Tu grognes quand tu joues, quand tu n’es pas contente, quand tu t’impatience. Tu as ton regard d’amour, de curiosité, de joie, de malice, d’inquiétude. Tu es curieuse et besoin d’être rassurée en voulant renifler à peu près tout ce qu’on touche :p Une vraie curieuse qui veut renifler tout même un simple livre, une fois que je te le tends, tu renifles et hop ça te suffit 🙂

Un an que tu es avec moi. Un an que tu m’accompagnes, m’aides et me détends. Un an que tu es reste à mes côtés au lit lorsque je finis les nuits seule (1h :p ) ou que je me repose en journée… Tellement agréable de te sentir collé à moi, tête posée sur les pieds ou autre position. Cela me permet aussi d’être plus zen même seule au lit :p Et puis… je fonds quand je me perds dans tes poils ! Et quand Juju vient me chercher, on s’étire en même temps dans le lit et tout autant motivée l’une que l’autre pour se lever :p Avant, dès que Juju ouvrait la porte tu t’étirais debout et descendais direct du lit^^

Alors un grand merci à tous sans qui tout ça ne serait pas possible. Cela fait un an et je n’ai qu’un seul regret : ne pas avoir commencé l’aventure plus tôt. Quoi que… Les personnes rencontrées à ce moment et même toi je ne vous auraient pas connu.
Alors, merci à tous et …

Je ne pourrais citer tout le monde, mais je pense à de nombreuses personnes d’Handi’chiens. La famille d’accueil avec qui j’ai eu les 1ers contacts qui m’a renseigné avant que je saute le pas. Des familles d’accueil que je connais de près ou de loin, des bénéficiaires qui ont fait le stage avec nous ou même juste des bénéficiaires connus sur Facebook. Les éducateurs, les bénévoles, etc.

Loulouuuuuuute je t’aime ! <3

Vous aimez ? Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.