Formation épuisante – Absence partie 2

Je vous ai expliqué rapidement pourquoi j’étais absente, la raison principale étant ma formation. Je vous explique un peu plus ?

Une formation pas adaptée

Le 6 juin j’ai repris une formation. Il n’y a eu aucun moyen d’adapter les horaires pour moi. La seule adaptation qu’il y a eu c’était niveau matériel. Il y a surtout eu une bonne dose d’entre-aide entre le groupe de stagiaires de la formation et la formatrice. Aucun aménagement d’horaires signifie 35h de cours sur 4 jours et demi, plus le travail à côté, n’avoir qu’une séance sur de 2 de kiné par semaine et se débrouiller comme on peut pour rentrer. À savoir que moins de séances de kiné sur une telle période entrainent une augmentation de douleurs, surtout avec la fatigue et les efforts que je devais fournir (qui étaient plus conséquents qu’habituellement).

Une organisation compliquée

Pourquoi ça ? La formation se terminait à 17h, Julien quitte le travail à 18h (quand tout va bien) plus le temps qu’il rentre. Je fais quoi pendant 1h15 ? La plupart du temps, je rentrais à pied, cela me prenait 30-45min. Une fois que j’étais arrivée, mon frère venait m’ouvrir la porte s’il pouvait quitter son travail dans les temps. L’Adavie (association d’aide à domicile) n’a pas de véhicule aménagé, les auxiliaires font déjà comme elles peuvent avec les fauteuils manuel, alors électrique… Une seule possède une voiture aménagée, uniquement car elle en a besoin personnellement. La responsable du planning faisait au mieux pour que ce soit elle à 17h, mais cette personne a également ses jours de repos, ses congés et ses habitués. Ne parlons pas de moyen de transport extérieur, on va éviter de démoraliser 🙂

Une formation épuisante

Autant vous dire que j’étais épuisé ! Par moment, je me demandais même pourquoi j’avais accepté de faire cette formation sans aménagement d’horaires… D’ailleurs, j’ai encore du mal à m’en remettre. Mais franchement ça valait le coup, enfin, si je trouve un boulot 😀

Je suis consciente que j’ai eu une facilité, un avantage, j’intégrais très bien ce qu’on faisait en cours ce qui m’a permis de ne quasiment pas bosser chez moi et, par conséquent, de dormir plus…

Formation-dodo-Formation-dodo

Grossomodo mes journées, 1h30 pour se préparer le matin, en formation de 8h à 12h, 1h de pause le midi (l’auxiliaire sortait Gaïa pendant que je mangeais, je n’avais pas le temps). 13-17h les cours. Je rentrais, je me prenais 20min pour me poser et grignoter et hop microsieste de 20-30min sinon on ne faisait plus rien de mois de la soirée 😉 (et manger et prendre sa douche ça demande aussi du temps et de l’énergie). Le temps du repas et au lit au plus tard à 22h donc j’avais environ 1h à moi, ou à réviser.

Attention, je ne me plains pas !

Enfin, si un peu, j’adore râler ! 😉 Ce que je veux dire c’est que je m’attendais à une meilleure organisation (et ne parlons pas des examens !) surtout lorsqu’on voit des affiches qui prônent la formation qui s’adapte aux handicaps ! Affiche que j’ai vite vu disparaitre bizarrement…

Si je raconte tout ça, ce n’est pas pour qu’on me plaigne ou qu’on me félicite plus que mes collègues. Je reste persuadé que la plupart des personnes ignorent ou ne comprennent pas le côté fatigant et organisationnel d’un handicap. Encore, je suis consciente que le mien est « light » dans un sens.

Formation de secrétaire comptable

Je ne trouvais pas de travail avec mon diplôme actuel, sachant qu’il est dans l’informatique et qu’il date de 2012, cela devient compliqué. En postulant dans l’assistanat, j’étais souvent refoulé par manque d’expérience (quand les entreprises prennent la peine de répondre) ou de diplôme dans le domaine. Pourtant, on m’a dit à quelques reprises que j’avais un profil intéressant et un bon CV, mais jamais quelqu’un qui pouvait me recruter.

Voyant beaucoup d’offres d’emploi dans la compta, j’ai regardé et vu une formation là où j’habite ! Nickel ! (et heureusement, sinon là, je n’aurais pas pu la faire)

Le seul hic, c’est que ce n’est pas le titre de secrétaire comptable entier, uniquement les CCP 3 et 4 (c’est-à-dire la comptabilité et la paie). En même temps, une formation avec ce rythme, 2 fois plus longue, je ne sais pas si j’aurais tenu. Je veux bosser, y mettre les moyens, mais pas au prix de ma santé.

 

Malgré tout ça, j’ai réellement apprécié la compta. Très intéressant. Ça réveil le côté curieux, ça fait fonctionner sa logique. Ce n’est pas juste faire quelque chose bêtement. En stage, même si ce n’était que 2 semaines, je me suis éclatée !

Vous aimez ? Partagez
  • 12
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    12
    Partages
  •  
    12
    Partages
  • 12
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3 réflexions au sujet de « Formation épuisante – Absence partie 2 »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.