Il s’en est passé des choses ! – Absence partie 3

Il s’est passé beaucoup de choses mais je ne vais pas vous reparler de la formation.

Les aléas du fauteuil

J’ai vraiment un super fauteuil, je ne vous le cacherais pas 😀 Pratique, très maniable, je me sens en sécurité et bien installé. Maaaiiis…. Il n’est pas sans problèmes, et généralement je cumule en peu de temps 😉

L’année dernière, j’avais perdu un galet sur une roue. Bon, c’est le genre de truc qui n’arrive qu’à moi. C’est la 2 ou 3e fois que le fournisseur à ce problème (depuis 2012, je crois). Même si ce n’est pas une marque hyper connue, ils n’ont pas vendu qu’un seul fauteuil. La sangle du cale-pied avait aussi cassé, au bout de 10-11 mois…

Les pneus

Pneu crevé
Pneu crevé

Le truc bien embêtant, c’est que j’ai crevé (sachant que 6, y en a que 2 qui pouvait crever). Oui oui, j’ai crevé un pneu et pas loin de faire pareil avec l’autre. Bien sûr, j’étais dehors, sur le chemin du retour avec une chaleur cuisante. Je vous assure, quand j’ai appelé Julien voir s’il pouvait rentrer plus tôt, j’étais juste morte de rire. C’était bien la 1re fois en 19 ans de fauteuil.

 

 

 

pneu presque crevé
Le 2e pneu, presque crevé

Les pneus étaient trop usés. Le problème c’est qu’on fait beaucoup avec ce fauteuil (oui, dans ce cas c’est un problème :D). Entre monter des trottoirs hauts et tourner complètement sur soi-même, le pneu frotte. Les pneus se dégonflaient et on ne les a pas assez gonflés. Les pneus étaient carrés.

 

 

 

 

 

On a eu la « bonne idée » d’essayer la bombe anti crevaison. À la première tentative, le contenu de la bombe s’est simplement vidé sur le trottoir. La deuxième tentative était beaucoup plus folklorique. Julien a tenté de boucher le trou, mais une fois qu’il a recommencé, le trou s’est débouché et…. Y a neigé dans l’appartement 😀

 

 

 

New Live a envoyé rapidement les pneus à mon revendeur. J’ai pris l’option increvable cette fois ! Mais entre les vacances et la distance qui nous sépare… J’étais 1 mois à 5 roues sur 6… Sur du plat c’est bon, mais dehors obligé de ressortir mon ancien fauteuil. Pendant 1 mois.

La sangle du cale-pied

J’ai un cale-pied (une seule palette) électrique. Je ne peux pas choisir la hauteur réelle, mais je peux l’incliner pour avoir les jambes comme si j’étais allongé. Ça, c’est vraiment sympa. Mais je peux aussi le descendre à ras le sol ! Ainsi la sangle est enroulée et déroulée (pour faire cours, je n’ai pas les détails 😉 ).

Le matin de mon 1er examen (bien entendu !), environ 1 semaine après avoir récupéré mes 6 roues, j’entends un *CLAC*. J’étais en train de régler mon cale-pied, et je ne touchais plus la palette. La sangle venait de lâcher et donc d’être tout en bas… Julien a bidouillé pour que ça tienne a bonne hauteur, mais pour éviter tout problème, je n’utilise plus la fonctionnalité électrique tant que ce n’est pas réparé.

La bonne nouvelle, c’est que la sangle est arrivée vendredi, tout sera réparé dès lundi 🙂

Changement de revendeur

Mon ancien revendeur, celui qui a mis un mois pour venir me changer les pneus, était trop loin. Sans compter que son nouveau technicien, ça le faisait bien chier (désolée pour le terme,mais c’est complètement ça) de venir, lui n’a pas la fibre commerciale… Le commercial quant à lui, a toujours était super et à l’écoute (et souriant !). Pourtant, je suis exigeante au moment du changement du fauteuil et des nombreux essais 😀 (il a fait 2 changements de fauteuil).

Le souci, c’est qu’avant j’étais dans l’Aube et depuis plus de 2 ans je suis dans les Vosges. Je n’habiterais pas si loin, mon pneu aurait été remplacé en 1 semaine, mais là avec le trajet et les vacances, j’ai attendu 1 mois. C’est ce qui m’a poussé à changer. Maintenant, on peut y aller à pied tellement s’est proche 🙂

Gaïa

Oui oui, il s’est passé quelque chose avec Gaïa.

Intoxication

Des voisins ont laissé un bidon d’huile de vidange dans le garage (commun), non couvert… Vous avez deviné ? Elle a foncé dedans la tête la première (enfin, même que la tête) et a bu comme si c’était de l’eau… À ce moment, le rappel était inexistant… Julien a fait vite, mais, 3h plus tard, en formation, et vas-y que je vomis du noir (avec les croquettes) ! Panique à bord ! La panique de certains qui s’inquiétaient beaucoup m’a fait plus que paniquer. Bon en même temps, je n’étais quand même pas bien pour elle.

Quelle maitresse je fais ? Je ne peux même pas l’emmener chez le véto… Mon vétérinaire habituel était en vacances… Une collègue stagiaire me l’a emmené chez son véto. Une super clinique vétérinaire. J’ai eu très très peur, il y avait quand même un risque de nécrose d’œsophage

Heureusement, ma louloute est très forte. Ils l’ont gardé 24h et j’ai pu la récupérer. Pas d’attention particulière, pas de régime alimentaire, pas de repos. En somme, faire comme d’habitude. Juste 3 jours de cachets (3 fois par jours), pour protéger son estomac (cachet acheté en pharmacie 🙂 ). La différence, c’est qu’elle se vidait encore un peu (par l’arrière), d’ailleurs ses poils ne sont pas encore totalement propres 😉  Je l’ai quand même mis au repos quelques jours.

Rassurez-vous, maintenant, mis à part les poils de sa queue, on ne le voit pas du tout qu’elle a été mal. Elle va bien, elle pète le feu (dès le jour où j’ai était la chercher elle râlait, c’est bon signe 😀 ) 🙂

Chaleur

Miss Gaïa n’aime pas la chaleur et cet été c’était peut-être encore plus voyant. En formation, la salle, niveau chaleur, c’était une catastrophe. Genre… presque 30°C à 8h ! Pas de courant d’air possible, lorsque se c’était possible, on changeait de salle. Une un peu plus fraiche (pas 20°C non plus 😉 ) Alors, bien sûr elle avait de l’eau à volonté, comme chaque jour, mais elle avait vraiment chaud (comme nous tous). La journée était difficile pour elle et pire pour rentrer à pied. Je n’ai donc pas pu me résoudre à l’emmener avec moi chaque jour. Elle est certes la pour m’aider, mais  c’est aussi à moi de prendre soin d’elle.

Mais qu’est-ce qu’elle a pu nous manquer (oui oui, nous, elle était encore une fois la mascotte 🙂 ) !

Un espoir… inutile

J’ai passé un entretien d’embauche pendant ma formation. Le travail décrit me plaisait, les conditions étaient superbes, pas besoin de négocier un temps partiel. Il était même prévu que je vienne à une réunion pour me présenter avant que je n’arrive définitivement après la formation et que j’ai un jour ou 2 de formation avec la personne en cours de poste. Bref, je m’y voyais. Je pense que eux aussi. Et là, c’est le drame ! La personne actuellement en poste décide finalement de ne plus partir… J’étais vraiment dégoutée… mais bon, c’est la vie…

Vous aimez ? Partagez
  • 11
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    11
    Partages
  •  
    11
    Partages
  • 11
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une réflexion au sujet de « Il s’en est passé des choses ! – Absence partie 3 »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.